Henri Konan Bédié, l’ancien président ivoirien est mort à Abidjan

Date:


C’est une très mauvaise nouvelles pour les caciques et partisans du PDCI. Au second où ces lignes vous parviennent Kéwoulo a appris le décès de l’ancien président de la Côte d’Ivoire. Henri Konan Bédié embarqué par hélicoptère de son village natal de Daoukro pour une évacuation sanitaire après un malaise est déclaré mort à son arrivé à au Pisam d’Abidjan.

Âgé de 89 ans, l’homme qui vient de tirer sa révérence était l’un des fils préférés de Nanan Houphouët Boigny, le premier président de la République de Côte d’Ivoire. Jusque-là présenté comme “un incapable”, “indigne de succéder au père” de la Nation, Henri Konan Bédié a été la shock du chef, lorsque, pour lui, le Bélier de Yamoussoukro est allé jusqu’à modifier la Structure et faire barrage à Philipe Yacé, le président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire,  pour lui tracer le chemin du fauteuil présidentiel. Mais, facile n’a jamais été le chemin pour Nzuéba, le faiseur de pluie, de succéder à Nanan Houphouët. Après avoir éliminé Philippe Yacé, Houphouët Boigny qui croyait avoir encore du temps devant lui pour réconcilier «ses enfants» a été emporté par la mort, alors qu’il se trouvait sur les bords du Lac Leman.

Pour être fidèle à la vérité historique, personne en dehors de l’entourage proche ne connait la date exacte du dernier soupir du Bélier de Yamoussoukro. Mais, comme il aime les symboles et a fait entourer sa vie comme sa mort de mystères et de mythes et de mystique, c’est le 7 décembre 1993 que “les enfants” d’Houphouët Boigny ont annoncé sa mort au monde. Et c’est ce jour-là que, contre toute attente, s’est déroulée le premier coup d’État constitutionnel de la Côte d’Ivoire. Autour du cadavre encore chaud de Nanan Houphouët, le général Gueï Robert, chef d’État-major de l’armée va s’allier à Henri Konan Bédié, le remplaçant de Philippe Yacé et dauphin constitutionnel, pour barrer la route à Alassane Ouattara, le musulman, dernier Premier-ministre et successeur désigné -par Breton Woods et l’Occident.

En imposant Henri Konan Bédié à la tête de l’État, Gueï Robert a cru se débarrasser de son frère, Alassane Ouattara, qui était vu comme un concurrent sérieux. Alors que la bataille de succession se déroulait entre les « 3 fils du père», un quatrième larron que personne n’avait pris en compte a fait son entrée au bal du sacre: Laurent Gbagbo du FPI, le seul qui n’a jamais revendiqué l’héritage du père de la Nation. Avec son parti qui venait de sortir de la clandestinité, il avait cherché à massifier son mouvement avec l’aide de Simone Ehivet, une collègue professeure qui fut sa maitresse avant qu’’il ne l’arrache à son mari pour convoler en juste noce avec elle. Novice de la bonne bière et «rarement lucide», Henri Konan Bédié était considéré comme un roi fainéant. “Pour le rencontrer, il fallait venir à son bureau les après-midi. Il ne se réveillait jamais avant 12 heures.” Nous avaient confié des sources qui nous avaient servi dans l’écriture de notre ouvrage: “Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée”, paru chez l’Harmattan 2007.

Président fêtard, Henri Konan Bédié a été brutalement réveillé en 1995 avec la grève des mouvements étudiants, la FESCI, manipulés par le professeur Laurent Gbagbo qui avait su compter sur des “petits” efficacement serviles dont Doumbia Main, Guillaume Soro et plus tard Charles Blé Goudé, dit Charles La machette. En cette année 1995, sentant son pouvoir menacé, HBK avait demandé au général Gueï Robert de réprimer les manifestants bloqués sur les pont Houphouët Boigny et Général De gaule qui relient le plateau à Treichville et Marcory. Ce jour-là, après une rapide évaluation de la state of affairs sécuritaire, le général Gueï Robert était revenu vers le président Bédié et lui avait tenu ce discours passé à l’histoire. “J’ai fait face à des enfants de la Côte d’Ivoire. Mon devoir, en tant que soldat et général des Fanci, est de protéger les citoyens de Côte d’Ivoire.

Révolté par ce refus de tirer sur les «casseurs», Henri Konan Bédié l’avait démis de ses fonctions et l’avait contraint d’envisager le retour à Guéssesso avec sa femme, Rose Doudou Gueï, qui a fini par ouvrir un bar à Biankouma. Entretemps, entouré par des politiciens à la langue mielleuses dont Laurent Dona Fologo -il a osé dire que lui n’est pas né pour être un opposant-, Pépé Paul, un piètre personnage qui a osé revendiqué la paternité de l’ivoirité, Theodore Meg El, Francis Wodié, Nicolas Dioulo, il s’était mis à mettre en place  des complots destinés à barrer la route à Alassane Dramane Ouattara, un membre éminent du PDCI-RDA, le parti du père. A rappeler que, voyant venir ce “tout sauf ADO”, Djéni Kobéna Georges, un autre compagnon d’Houphouët avait créé un parti politique depuis 1994, le RDR, et va, en 1996, le mettre à la disposition d’Alassane Ouattara.

Alors que le Waraba, (le grand lion en malinké, surnom de ADO) essayait de renaitre politiquement avec le RDR que venait de lui céder Djéni Kobéna Georges, Henri Konan Bédié accentuait sa haine et cherchait par tous les moyens à lui barrer la route de la Présidence. Il était tellement focalisé sur ADO que lorsque, le 24 décembre 1999, le Sergent Ibrahima Coulibaly -IB- et ses camarades sont allés le voir à Daoukro pour lui demander de reconsidérer leurs maigres salaires, il n’a rien vu venir. Dépassé par les événements et aveuglé par les promesses de courtisans et de partisans, celui qui se croyait maitre du destin des Ivoiriens, au level d’exiler Alassane Ouattara, s’était retrouvé à prendre la route de l’exil. Ce même destin qu’’il avait imposé à ADO, une année plus tôt. Le Togo de Gnassimbé Eyadema d’abord puis la France d’où il a assisté au règne furtif du “seul garçon de Biankouma.” Et depuis lors, même s’il a toujours été dans l’antichambre du palais, Nzuéba ne s’est jamais rassis dans le moelleux fauteuil présidentiel que Nanan Houphouët lui avait soigneusement préparé.

 

 



Source_link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Egypt’s El-Sewedy household hits jackpot with $1.6 billion stake in electrical agency

83 The El-Sewedy household, famend as...

25 Greatest Florida Keys Seashores (together with some surprises!)

Adventurous Kate comprises affiliate hyperlinks. In case you...

Character and alternative – Everlasting Fashion

At Pitti Uomo again in January I took...