Attendu ce matin à la DIC, le greffier Ngagne Demba Touré a dé

Date:


La scenario socio politique est très tendue, en ce second, au Sénégal. Alors que Ousmane Sonko est en garde à vue et attend à tout moyen pour faire face au juge d’instruction qui doit lui lire les infractions et crimes à lui opposer, certains quartiers de Dakar et de l’intérieurs du pays sont déjà en ébullition.

Ce matin, alors que toutes les têtes pensantes du Pastef sont soit mises en jail, placées sous contrôle judiciaire ou réduites au silence, c’est Me Ngagne Demba Touré qui a décidé de continuer à appeler les siens à « refuser l’arbitraire.» Alors qu’il est attendu par les hommes du commissaire Adramé Sarr de la DIC, le patron des Jeunesses Patriotiques du Sénégal (JPS) est sorti de son silence.

Pour dire d’une haute et intelligible voix qu’il ne comptait pas se rendre à la police suite à «une convocation de militants de l’APR» faisant allusion à des militants qui désignent qui doit ou pas être inquiété par la justice. “S’ils veulent me convoquer, il y a d’autres voies que celles-là pour le faire.” A fait savoir Me Ngagne Demba Touré. Comme lui, le syndicat des greffiers du Sénégal a sorti un communiqué dans lequel il s’est insurgé contre le fait que, «c’est par voie de presse que la convocation de Me Ngagne Demba Touré a été annoncée.»

Et pour ses camarades, “l’entretien obtenu avec le concerné et les recherches effectuées sur les réseaux sociaux ont révélé que (leur) camarade n’a tenu aucun propos désobligeant  ou qui enfreint la loi. Son seul tort, c’est d’être militant d’un parti d’opposition en ce sens que les autres fonctionnaires, militants du parti ou de la coalition de partis au pouvoir ne sont jamais inquiétés”. En outre, ces greffiers ont dit  prendre à témoin l’opinion nationale et internationale du fait qu’’ils ne laisseront pas passer «cette énième forfaiture après des engagements non honorés par le Garde des sceaux, Ministre de la Justice, suivis d’affectations arbitraires caractérisant de façon notoire un détournement de pouvoir. »

Décidé à être aux coté de Me Ngagne Demba Touré, les greffiers ont fait «appel à tous leurs camarades de la justice à se tenir prêts à faire face  pour la survie et l’honorabilité du greffe.» Face à cette scenario qui risque d’ouvrir un autre entrance après celui des inspecteurs des impôts dont sont issus la plupart des militants de Pastef, le gouvernement a décidé de foncer. Ainsi, les policiers ont reçu instruction de cueillir le responsable de Pastef et à le présenter à l’unité de la Division des Investigations criminelles. Il lui serait reproché “des appels à l’rebel.” Un easy rappel à un droit constitutionnel: La résistance face à l’oppression.



Source_link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

High 15 Cool And Distinctive Inns In Melbourne

Melbourne is a metropolis that doesn’t even need...

microTERRA Launches Tremendous Sustainable Duckweed-Primarily based Ingredient to Scale back Sugar in F&B – vegconomist

microTERRA, a Mexican startup creating plant-based useful elements...