47 kg de yamba trouvés sur un ressortissant guinéen…

Date:


Si la chambre criminelle go well with le procureur dans ses réquisitions, le ressortissant guinéen Djibril BA risque 15 ans de réclusion criminelle. Il est poursuivi pour trafic de drogue, faits pour lesquels il a été jugé hier mardi, 19 septembre 2023.

À côté de son activité de vente de produits cosmétiques au marché Castors, le jeune Djibril BA s’activait aussi dans le trafic de yamba. Malheureusement, il est tombé avec 47 kg de yamba retrouvés dans son domicile à la Zone de captage, à la suite d’une filature.

En effet, relate Les Echos, quand les éléments du commissariat de Grand-Yoff ont reçu une info faisant état d’un individu qui s’energetic dans le trafic de drogue à la Zone de captage, dans un immeuble R+3, ils ont mis en place un dispositif de surveillance des moindres faits et gestes de la personne suspectée.

C’est ainsi que le 17 février 2021, vers les coups de 19h, ils ont fait irruption dans la chambre de Djibril BA pour procéder à une fouille. Ce ressortissant guinéen a eu la malchance d’être pris avec 47 kg de yamba. Conduit devant les enquêteurs, Djibril BA a révélé que le poids whole du yamba était de 50 kg et son fournisseur, un sure Diouf qui résiderait à Ziguinchor. Il avait selon ses déclarations vendu 3 des 50kg à des jeunes du marché Castors.

Et pour l’acquisition de ce chanvre indien, il a dû rassembler la somme de 1,5 million F CFA de son commerce. Inculpé pour trafic de drogue, il croupit en jail depuis 2 ans et a été jugé hier mardi devant la chambre criminelle de Dakar. Cette fois-ci, il a face au juge réfuté toutes les déclarations qu’il avait faites à l’enquête préliminaire. Cet accusé a essayé de dire à la chambre que ce sont les policiers qui lui ont imputé la paternité de ce yamba qu’ils ont retrouvé là-bas, alors qu’il vit avec des colocataires.

Interrogé sur le nom de la personne qu’il avait cité comme étant son fournisseur, il soutient qu’il ne le connaît pas. Mais le procureur a requis 15 ans de réclusion criminelle malgré ses contestations. Cette peine est assortie d’une amende de 2 tens of millions F CFA. Me Alioune Badara NDIAYE, qui estime que l’accusation repose sur de simples indices, a sollicité à titre principal l’acquittement au bénéfice du doute. Et à titre subsidiaire, une requalification des faits en détention en vue de l’utilization en lui faisant une utility bienveillante de la loi. Délibéré au 3 octobre prochain.



Source_link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

High 15 Cool And Distinctive Inns In Melbourne

Melbourne is a metropolis that doesn’t even need...

microTERRA Launches Tremendous Sustainable Duckweed-Primarily based Ingredient to Scale back Sugar in F&B – vegconomist

microTERRA, a Mexican startup creating plant-based useful elements...